IDA Concept

Expertise

Compétences

Cette expertise de l’ensemble du processus de définition et de réalisation d’un équipement est à mettre en lien avec une attention particulière et une veille permanente de nos consultants quant à l’évolution des publics, des espaces de pratiques, des usages et des modes de vie. Les types d’activités et équipements pour lesquels nous travaillons et menons une veille permanente, sont les suivants :

  • les équipements culturels et multifonctions, depuis l’équipement de proximité (centre socioculturel, MJC, centres de loisirs…), jusqu'aux équipements de ville (les médiathèques, conservatoires de musique et de danse, centres culturels, salles de théâtre, SMac, lieux de fabrication des arts de la rue, centres d’arts numériques et maison de l’image…), et aux grands d’équipements d’agglomération (salles de spectacles type zénith et Arena, centre de congrès).
  • les équipements​ sportifs : gymnases, dojos, stades, salles de sports/spectacles type Aréna.
  • l’immobilier tertiaire : sièges sociaux de grandes entreprises, hôtels de ville, pôles de services publics, centres de congrès et parcs des expositions.
  • les équipements​ d’enseignement et de formation : écoles et groupes scolaires, écoles de la deuxième chance, collèges, lycées, universités, pôles de recherches, instituts de formation…

Méthode

1

Études préalables

Notre activité vise l’amélioration de la qualité des constructions publiques et privées ; « qualité » regroupe ici l’ensemble des enjeux d’une opération : urbain, environnemental, architectural, fonctionnel, technique, économique, juridique, et d’adéquation à l’évolution des publics, des usages et des pratiques.

Cela en prenant pour point de départ :

  • les spécificités propres de la collectivité ou de l’institution, son histoire, son territoire et sa population ;
  • la mesure de l’écart entre l’existant et les demandes, sur la base des objectifs du maître d’ouvrage.

À partir de l’analyse du contexte et des besoins, de nos investigations, des entretiens et des réunions et de notre expérience, nous réalisons une analyse prospective et stratégique comme aide à la définition précise du projet.

2

Préprogrammme / faisabilités

Les premiers arbitrages permettent de décliner des scénarios préprogrammatiques comparés sur lesquels les faisabilités urbaine, environnementale, architecturale, fonctionnelle, technique, économique et juridique sont menées.

Ces premières phases de l’étude et les échanges avec le maître d’ouvrage permettent une vision globale et synthétique de l'ensemble des différents enjeux et problématiques liés au projet. Elles constituent une aide à la décision et sont fondatrices des choix et des décisions du maître d'ouvrage.

Les arbitrages effectués permettent de décliner le programme général et technique détaillé de l’opération, le cahier des charges pour les maîtres d’œuvre, et d’établir l’estimation définitive des coûts travaux et l’enveloppe financière prévisionnelle.

3

Programme environnemental, architectural et technique détaillé

Ses contenus décrivent notamment :

  • dans la partie programme général : l'objet de la consultation, l'origine et les demandes justifiant le projet, le site et les attendus urbains, environnementaux et architecturaux, le concept de l'équipement, ses espaces et leurs modalités de gestion et d'usage ainsi que leur organisation fonctionnelle, les questions d'accessibilité, de sécurité, et les espaces extérieurs.
  • dans la partie programme technique : le classement de l'équipement, des notices techniques (selon les projets HQE et énergie, acoustique, scénographie), ainsi que les prescriptions techniques pour chacun des lots travaux (prescriptions générales et fiches techniques par type d'espace). Enfin, le mobilier et les équipements, la planification de l'opération, les modalités de maintenance/sécurité, et l'estimation finalisée des coûts.

S'il traduit précisément la commande, le dossier programme laisse aussi une grande marge de liberté pour l'expression du talent créatif des concepteurs, permettant ainsi aux jurys du concours de pouvoir décider entre plusieurs types de réponse architecturale et au lauréat de développer son idée dans le respect des objectifs fixés.

4

Assistance au concours de maîtrise d’œuvre

Après une aide à l’élaboration et à la constitution du DCE, IDA Concept assiste le MOA pour l’analyse des candidatures, anime la commission technique et présente le travail de celle-ci lors du jury.

IDA Concept présente le programme et rédige les réponses aux questions des candidats appelés à concourir.

Les projets des concurrents sont analysés sur la base d’une grille multicritère validée par le MOA. Cette analyse et les observations de la commission technique sont présentées lors du jury.

5

Assistance dans la conduite des études jusqu’à l’appel d’offres d’entreprises

Après une assistance à la négociation, IDA Concept veille à l’adéquation entre le programme initial et le projet lauréat à chacune des phases de maîtrise d’œuvre et assiste le maître d’ouvrage pour la sélection des entreprises.

6

Assistance lors des phases de réalisation et la réception des ouvrages

IDA Concept assure, pour le compte du maître d’ouvrage, le suivi du chantier, le contrôle des prestations des MOE, la qualité des ouvrages, les situations et le respect du planning de l’opération. Il conseille le maître d’ouvrage dans la résolution des éventuels problèmes et conflits, contrôle les opérations de réception des ouvrages, veille à la remise par les MOE de l’ensemble des documents dus au maître d’ouvrage.

7

Assistance à la mise en exploitation de l’équipement

Durant l’année de parfait achèvement, IDA Concept vérifie l’atteinte des objectifs du programme à travers des visites, des entretiens et des réunions avec les utilisateurs, l’analyse des consommations énergétiques, d’entretien et de maintenance. Il intervient auprès des maîtres d’œuvre pour les éventuelles mises au point des installations et des interventions complémentaires visant à optimiser l’équipement.